Appel à textes – Musiques de l’outre-monde

Cet article est un relais d’appel à texte – contactez directement le site d’origine pour toutes précisions.

Musiques de l’outre-monde – Editions Arkuiris

Appel à textes pour une anthologie coordonnée par Éric Lysøe

Né de la plume d’un compositeur, E.T.A. Hoffmann, le fantastique a fait siennes certaines des formes musicales de l’époque : Nachtstücke (Nocturnes), Fantasiestücke (Fantaisies). Il a pu ainsi, par juste retour des choses, inspirer les oeuvres les plus représentatives de la musique romantique et post-romantique (« Symphonie fantastique », « Nuit sur le mont Chauve », « Danse macabre », etc.).


Ce va-et-vient entre les arts explique que bon nombre de personnages soient plus ou moins directement liés au monde musical : compositeurs, cantatrices, violonistes, pianistes ou interprètes divers, ou même instruments extraordinaires (« La Cithare nue » de Shan Sa ou, du côté du cinéma, « Le Violon rouge » de François Girard). Or si la science-fiction a inspiré de façon exceptionnelle les musiciens, il ne semble pas que la musique ait retenu, du moins dans la même mesure, l’attention des écrivains. Bien sûr, on pourra évoquer l' »Aelita » ou l' »Odd Della Robia » de Code Lyoko, « Barbara the Bat » dans Daigasso, Dazzler, la chanteuse des X-Men, l' »Ocarina du Temps » dans la Légende de Zelda. Mais nous sommes alors dans l’univers des jeux vidéos, du dessin animé ou de la bande dessinée. Même si Philip K. Dick fit un temps de la musique son métier, même si Ursula Le Guin se plaît à concevoir des personnages de compositeurs ou des instruments inconnus, il est relativement rare qu’une nouvelle de science-fiction place réellement la musique au centre de son intrigue.
Imaginez donc votre musique de l’ailleurs : instruments inconnus, interprètes humanoïdes ou pas, compositions d’un nouveau genre… Qu’importe, dès lors que vous faites vibrer ces personnages ou ces sons au coeur d’une aventure palpitante, poétique, émouvante et surtout originale !
Votre récit doit impérativement se situer dans le futur (proche ou lointain, à vous de choisir) ou dans un monde totalement étranger à notre temporalité. Pour le reste, il vous est laissé entière liberté d’imagination. Ne vagabondez pas trop quand même et suivez les consignes ci-dessous :

Consignes :
Taille du texte : 50.000 signes maximum (espaces compris), il n’y a pas de longueur minimale.
Au début de la nouvelle, indiquez : prénom et nom de l’auteur, titre de la nouvelle, nombre de signes (espaces compris) et adresse mail.
Texte au format Word, uniquement .doc ou .docx.
Police Times New Roman, taille 12, interligne simple, marges de 2 cm partout.
Un seul texte est autorisé par auteur.
Il est demandé une exclusivité de soumission, c’est-à-dire que les textes qui seront soumis à cet appel ne devront pas être proposés à d’autres supports (concours, revues, anthologies…), tant que l’auteur n’aura pas reçu de réponse à sa proposition.
Les auteurs des nouvelles retenues recevront un exemplaire gratuit de l’anthologie (avec possibilité d’en acquérir d’autres à tarif réduit). Ils conserveront leurs droits sur leur texte et ses éventuelles adaptations.

Date limite de soumission des textes : 30 juin 2017 (minuit, heure française).

Les nouvelles sont à envoyer à :
Éric Lysøe : eric.lysoe@gmail.com
Éditions Arkuiris : yann_quero@yahoo.fr

Source : Appels à textes – Editions Arkuris

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s